Le temps céramique. Atelier Soleil d'argile_
suns-clipart-20.jpg
L'argile pour se développer, créer, se faire plaisir...

"L'art de la poterie"

IMG-20211014-WA0009.jpg
"Il se peut maintenant que ce chemin soit d'eau et de feu, et le rêve, un rêve de création par le moyen de l'argile". daniel de Montmollin

La poterie : tout objet en terre modelé à la main ou au tour, en général usuels. Un bol, un cruchon, un modelage très libre sont des poteries. L'argile une fois cuite est appelée céramique.

Les activités de poterie destinées aux enfants, adolescents et adultes se font à mon domicile, à Thorembais-Les-Béguines, petit village au sein du Brabant wallon, dans un espace atelier.

Les Cours
Les stages
Les techniques de façonnage
Les étapes de la création
 
Les cours - Activités :

Si la poterie semble être "un jeu d'enfant",  elle demande aux adolescents et aux adultes plus de concentration et de recherche. Les différentes techniques de façonnage sont elles fort simples, adaptées et accessibles à tous : travail à la plaque, colombins, modelage, tournage, engobage, émaillage, Raku...

La poterie enfants. Soleil d'argile asbl_
20211110_170336.jpg
Atelier Soleil d'argile
Les stages :

Les stages à venir se trouvent sur la page agenda.

 
 
Les différentes techniques de façonnage :

Le modelage dans la masse : apparu dans les civilisations précolombiennes et avant l'arrivée du tour de potier. Le modelage dans la masse consiste à travailler par l'extérieur. On transforme la motte de terre avec les mains en une forme souhaitée. Cette méthode utilisée pour le pinçage de bols dans la masse permet également la réalisation d'objets aux formes pleines sans outils particuliers.

Sculpture réalisée dans la masse. Véronique Ghenne. Atelier Soleil d'Argile.
press to zoom
Le travail par amincissement
press to zoom
Le travail par amincissement
press to zoom
1/1

La poterie en colombins : technique ancestrale utilisée depuis la préhistoire, elle permet de créer une infinie variété de réalisations aux formes libres. L'art de travailler le colombin consiste à façonner, assembler, lisser des boudins  superposés, "colombin par colombin".

Atelier Soleil d'argile
press to zoom
Atelier Soleil d'argile
press to zoom
Atelier Soleil d'argile
press to zoom
1/1
Atelier Soleil d'argile
press to zoom
Atelier Soleil d'argile
press to zoom
Atelier Soleil d'argile
press to zoom
1/1

Le modelage à la plaque : formes à angles vifs et à facettes ou plus fluides selon la consistance de l’argile lors du montage. Cette technique consiste à étaler et aplatir la terre glaise entre deux lattes de bois avec un rouleau à pâtisserie et ensuite à l'assembler. 

Création d'une plaque par Sarah. 15 ans. Soleil d'argile
press to zoom
Premières réalisations de débutants. Atelier Soleil d'argile.
press to zoom
Cruche façonnée à la plaque par Valérie. Atelier Soleil d'Argile
press to zoom
1/1

L'estampage ou travail à la croûte : reproduction en argile d'une forme simple à partir d'un moule en plâtre.

Atelier Soleil d'argile
press to zoom
Atelier Soleil d'argile
press to zoom
Atelier Soleil d'argile
press to zoom
1/1

Le tour : consiste à centrer parfaitement une balle d'argile posée sur une girelle et à la monter en cylindre. Apprendre à tourner, demande à s'exercer le plus possible et un apprentissage dans la durée.

L'argile est une matière qui se travaille en plusieurs temps!

Que ce soit au tournage ou avec d'autres techniques, l'argile est une matière qui se travaille en plusieurs étapes.

 

  • Après une première mise en forme, on laisse sécher la pièce pour qu'elle atteigne la consistance dite "cuir".

 

  • Cette consistance donne à l'argile  des propriétés plastiques qui permet :  

- d'évider un pièce

- de travailler, d'assembler les plaques

- de coller des ajouts de pièces

- de poser une couche d'engobe (argile colorée)

- de tournasser une poterie

- ...

  • Les pièces réalisées sont ensuite complètement séchées à l'air libre à l'atelier pour être cuites en four électrique une première fois appelée cuisson biscuit ou encore dégourdi.​

 

  • La première cuisson effectuée, on peut alors émailler les pièces qui seront cuites une deuxième fois..

 
Les étapes de la création :
 
Les cuissons : dégourdi et émail. 
Les formes réalisées sont séchées, cuites une première fois "cuisson dégourdi" pour ensuite être émaillées et cuites une deuxième fois "cuisson émail".

La cuisson "dégourdi" : se fait après avoir laisser séché complètement l'objet fini à l'air libre (cela prend plusieurs semaines).

Elle se fait à une température de +/- 980°. Elle permet à la terre de se solidifier, de rester poreuse et perméable, d'y poser une couche émail.  Les pots de fleurs en terre cuite en sont le parfait exemple.

Cuisson Biscuit. Atelier Soleil d'argile

Cuisson "dégourdi"

La cuisson "émail" ou deuxième cuisson :  L'émail est une sorte de verre transparent ou coloré composé de minéraux et posé sur le dégourdi encore poreux. Il fond à des hautes températures.​ Différentes températures et modes de cuisson sont possibles selon le résultat souhaité.

La cuisson émail :​

  • donne à la poterie sont aspect vitrifié.

  • permet l'étanchéité de la poterie.

  • rend les couleurs.​​​

Email. Atelier Soleil d'argile

Cuisson "émail" en four électrique.

Cuisson Grès à 1240°

Atelier Soleil d'argile

Cuisson "émail" en four à gaz Raku.

Cuisson à 1000°

Atelier Soleil d'argile

Sur le pot à droite cuit au "dégourdi", une couche d' émail a été posée dessus. Après la deuxième cuisson, la couleur est ressortie, la vitrification s'est faite et l'objet a perdu en taille et volume.