Christine F.

J'avais entendu parler du travail de l'argile dans le but d'exprimer le vécu du moment, dans un corps à corps avec la matière, sans intention d'aboutir à une forme.

J'aimais cette idée, j'avais besoin de me retrouver sans passer par mon mental un peu trop encombré. Juste me laisser faire par mes envies, mes intuitions en brassant la matière.

D'emblée, j'ai ressenti du froid, un volume, un espace... Je me suis mise à pétrir pour y mettre de la chaleur,  amadouer et adoucir.

Emmanuelle m'a encouragée alors  à suivre les mouvements de mes mains, à oser plus d'amplitude et mes avant-bras ont suivi, je me suis sentie plus audacieuse et le rythme s'est installé, le mouvement est devenu bercement!

Les images sont venues mettre du sens à ce qui se jouait là, l'émotion a surgi, je me suis sentie dans une grande cohérence. Les sensations multiples issues du toucher, les mouvements de mon corps, la présence d'Emmanuelle, sa voix douce et encourageante me plongeaient dans un monde intérieur sécurisé, où j'étais toute proche de moi ...

Ce que j'ai éprouvé ce jour-là a fait son chemin. Je m'appuie sur ce souvenir dans lequel, c'est le ressenti qui était premier, les mots en second. Des mots sincères, et vrais.

Une expérience pleine et si intéressante!

Laura C.

Pendant une heure, ce fut un voyage dans le ici et le maintenant ou, par le toucher de la terre et ses différentes textures, températures, m’a reliée à mes différents états d’âme, qui par ta guidance j’ai pu laisser s’exprimer et laisser la trace dans la terre.

J’ai pu alors au fil de la séance, aller dans mes profondeurs  en confiance, laisser exprimer en matière, et mettre en lumière grâce à mes mains tout ce qui coulait en moi. Comme une libération, un lâcher prise, une conscientisation matérielle de ce qui vit en moi. Comme un miroir.

Quinze jours après je suis heureuse de te faire savoir que cette séance m’a permis et me permet, dans mon quotidien, de rester reliée à mon ressenti intérieur de manière plus fluide et habituelle et de concrétiser, matérialiser, exprimer avec beaucoup plus de confiance ces ressentis chaque instant.

J’ai enfin plus confiance en ce corps , en cette matière , aux messages qu’elle m’envoie , en sachant maintenant que comme l’argile , je peux moduler mes états d’âme , les transformer, les arrondir, les caresser, les regarder , les transmuter , les agrandir ou rapticir , mon corps et ses états , deviens maintenant un « champ des possibles ».